Publicités

Le Chili encadre la fréquentation de l’île de Pâques

On a lu pour vous…

Les autorités chiliennes imposent depuis hier des restrictions aux visiteurs de l’île de Pâques, située à 3 500 km de ses côtes. Pour entrer sur le territoire, toute personne n’appartenant pas au peuple rapanui, la communauté qui vit sur l’île, doit présenter son billet de retour, une réservation d’hôtel ou l’invitation d’un villageois et ne peut rester que 30 jours maximum, contre 90 auparavant. Pour s’installer sur l’île, il faut être un proche parent d’un Rapanui. Ces mesures visent à préserver l’environnement et la culture de l’île, dont la population a doublé en 20 ans – 7 750 personnes vivent sur ce territoire de 162 km², selon le recensement de 2017.

Dans le même but de protection de sites touristiques, l’Inde limite depuis fin janvier à 40 000 par jour le nombre de visiteurs indiens du Taj Mahal et les Philippines ont interdit en avril l’accès des touristes à l’île de Boracay pour six mois.

ile de pacques

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Top
%d blogueurs aiment cette page :