Publicités

Le Saviez-vous!

Tenir un journal, puis le jeter

S’épancher dans un carnet n’est pas l’apanage des adolescents. L’écrivaine et journaliste israélienne Ephrat Livni explique dans Quartz qu’elle tient toujours un journal. Pour elle, il s’agit d’un bon moyen de mieux connaître ses émotions et de les exprimer pleinement. Elle mentionne également les effets positifs de cette pratique relevés par la psychothérapeute américaine Susan Borkin : en plus de consigner son quotidien, tenir un journal permet de soulager son anxiété et de se fixer des objectifs. Ephrat Livni conseille cependant de se débarrasser de ses carnets au bout d’un moment, comme elle a appris à le faire. Elle s’évite ainsi l’embarras parfois provoqué par la relecture et se sent encore plus libre de tout y écrire. Pas de crainte ainsi que soient découvertes ses réflexions sur la sexualité, comme celles qu’avait cachées Anne Frank dans son journal et qui ont été dévoilées le 15 mai.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Top
%d blogueurs aiment cette page :