Publicités

Condamnation pour pollution de l’air par un paquebot

Le tribunal correctionnel de Marseille a condamné aujourd’hui le capitaine américain du navire Azura ainsi que son employeur, le groupe britanno-américain spécialisé dans les croisières Carnival, à 100 000 euros d’amende. Il s’agit de la première condamnation pour pollution de l’air imputée à un capitaine et à un armateur en France.

Ils étaient poursuivis pour avoir utilisé un combustible dont la teneur en soufre était de 1,68 %, supérieure à la limite autorisée de 1,5 %. L’Organisation maritime internationale, qui dépend de l’ONU, a décidé en 2016 de faire passer ce seuil à 0,5 % en 2020 pour réduire les conséquences des émissions d’oxyde de soufre sur l’environnement. Dans un rapport publié en 2015, l’université de Rostock, en Allemagne, et le centre de recherche allemand Helmholz Zentrum München ont estimé que les émissions du transport maritime étaient responsables de près de 60 000 décès prématurés par an en Europe.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Create a website or blog at WordPress.com Thème : Baskerville 2 par Anders Noren.

Retour en haut ↑

Top
%d blogueurs aiment cette page :