Chaque année l'Association AltaLeghje s’engage à sensibiliser à la création artistique, à la liberté d’expression et au vivre ensemble dans un esprit d’ouverture sur la Méditerrannée et au-delà, les yeux tournés vers l’avenir. Mettre l'individu en perspective avec l'autre et le monde, comprendre l'ici en regardant l'ailleurs : autant de questionnements qui guident les actions de cette association;

Pour cette 5è édition, venez découvrir la littérature algérienne et mille façons de photographier, écrire et raconter sa famille.  Cette année, le festival s’agrandit en proposant deux rencontres à Prupià, en plus de deux journées à Altaghjè, berceau et centre névralgique du festival, au pied des aiguilles de Bavella.

Vendredi 19 juillet, à Propriano,

16h Médiathèque ,

Alain di Meglio animera une rencontre avec Jean-Pierre Castellani, coordinateur du recueil « Corses de la diaspora » et Jean-Jacques Beucler  co-auteur du recueil, Directeur de l’Institut français d’Alger. Rencontre suivie d’une signature du recueil par les co-auteurs présents.

 

17h dans  la  même  Médiathèque,  Marie - Pierre  Valli  animera  une avec Danièle Maoudj, poète, initiatrice et co-auteure de la revue « Poésie contemporaine des deux rives : Corse-Algérie », et auteure de « Échardes » son tout dernier recueil qui parait ce jour, à l’occasion de cette présentation. La  rencontre sera suivie d’une signature par les co-auteurs présents : DOMISTRIA, Dominique Ottavi, Marc Giudiclli, Colomba Loviconi, Elisabeth Paccioni-Chessa, Marie-Ange Sebasti, et Danièle Maoudj, bien sûr.

 

Samedi 20 et dimanche 21 juillet,

ces auteurs participeront au Festival «  Lire le monde » à Altagène. La librairie « La marge » ayant stand ouvert, ils y signeront à nouveau leurs ouvrages à partir de 16h.

 

 

 

TOUS pour CHACUN

Article précédent

Carrefour européen des routes agri touristiques

Article suivant